« Oiseaux de montagne » / Week-end / 3 ou 4 jours

Haute-Savoie

Week-end ornithologique – Week-end accompagné – 2 jours/1 nuit – 198 €

Dates en cours de programmation

Voyage réalisable: en mai et juin

Week-end organisé en partenariat avec l’agence de voyages « MOUNTAIN ACCESS »

Numéro Atout France : IM074160001
Siret : 81235369600014 – RCS Annecy : 812353 696
APE : 7911Z  – Tva intracommunautaire : FR23 812353696
Responsabilité civile professionnelle : MMA police 140 018 705
Garantie Financière : Groupama assurance 4000714221/0

Taille du groupe : de 5 à 8 personnes

Si ce massif n’a pas l’envergure de ses voisins les plus prestigieux, il possède une biodiversité et une richesse ornithologique remarquables. L’existence de la plupart des espèces que nous observerons est souvent indissociable de la pente. Certaines ont une préférence pour les falaises, comme le gypaète et le tichodrome échelette. Le traquet motteux et l’accenteur alpin affectionnent plutôt les pentes rocailleuses, parfois les plus arides, quand d’autres encore ne quittent pas la forêt. Ce week-end donne un aperçu assez complet de la richesse du site et permet l’observation des espèces les plus emblématiques comme l’aigle royal, le gypaète barbu, le merle à plastron et le monticole de roche.

Points forts:

Les milieux naturels d’un très grand intérêt biologique

L’observation des espèces les plus symboliques

Le nombre de participants volontairement limité à 8 maximum

Niveau:

Ce week-end comprend deux journées de marche consécutives, d’une durée moyenne de 4 à 6 heures environ. Ce séjour est destiné aux ornithologues débutants ou confirmés, dont le contenu est conçu pour l’étude et l’observation des oiseaux et de la faune, de la flore en général. Nos itinéraires pédestres ne comportent pas de difficultés techniques et le temps imparti aux observations est important. Chaque espèce pourra donc être largement observée…

Dates:

Les 01 et 02 juin 2019 – 198 € par personne

Les 08 et 09 juin 2019 – 198 € par personne

Les 15 et 16 juin 2019 – 198 € par personne

Le prix comprend:

L’hébergement en hôtel

Les pique-niques du J1 et J2, le dîner du J1, le petit-dèjeuner du J2

L’encadrement par un accompagnateur en montagne/ornithologue/botaniste

Le prix ne comprend pas:

Les assurances annulations et interruption de séjour

Le transport aller-retour jusqu’au lieu de rendez-vous

Le transport en général (organisation du covoiturage)

L’équipement individuel nécessaire pour la réalisation du programme

Les boissons et toutes dépenses d’ordre personnel

Jour 01: Rendez-vous et accueil à 8h30 – Le Reposoir (Haute-Savoie)

Nous démarrons ce week-end par une immersion au coeur du territoire du Gypaète. C’est tout un univers de moyenne montagne que dominent d’innombrables parois rocheuses où cohabitent grands rapaces et tichodrome échelette. Nous emprunterons un sentier qui coure à flanc de montagne, entre falaises, éboulis et pâturages, à la recherche du monticole de roche et de l’accenteur alpin, du traquet motteux, du merle à plastron et du pipit spioncelle. Les derniers épicéas permettent l’observation de quelques pipits des arbres, du venturon montagnard, du sizerin flammé et, plus rarement, du bruant fou. Toutes les pentes permettent à l’aigle royal, comme au circaète jean le blanc, de prendre les ascendances, parfois en compagnie du vautour fauve.

Dénivelé  + 200 mètres / – 200 mètres

Jour 02: Sortie journée

C’est une balade très variée qui permet d’atteindre un plateau magnifique dont le relief contraste avec la face nord impressionnante du massif, régulièrement survolée par le vautour fauve. Nous observerons ici le tarier des prés, le pipit des arbres et le bruant jaune. La seconde partie du sentier traverse un secteur où vivent la fauvette babillarde et l’accenteur mouchet, en compagnie d’une grosse population de sizerins flammés et de venturons montagnards que l’on observe dans des conditions privilégiées. Au sommet, l’itinéraire s’interrompt pour offrir une vue plongeante sur la vallée, dominant les falaises que fréquentent les martinets à ventre blanc.

Dénivelé  + 340 mètres / – 340 mètres

Fin du séjour – séparation à 17h00

Observations:

Nous ne pouvons pas vous faire de promesses. L’observation de certaines espèces particulièrement rares ou discrètes relèvent aussi parfois de la chance. Nous ne prendrons jamais le risque d’occasionner un dérangement lors d’une observation qui pourrait entraîner l’abandon d’un site de nidification. La protection des oiseaux et de leurs habitats sont une priorité. La distance d’observation est toujours suffisante pour éviter de provoquer l’envol des oiseaux ou de générer une situation de stress. La recherche systématique de nouvelles coches n’est pas notre état d’esprit.  Nous nous conformons aux législations sur la protection des sites et des espèces.

Nous devrions pouvoir observer: le gypaète barbu, l’aigle royal, le martinet à ventre blanc, le monticole de roche, la fauvette babillarde, le pipit spioncelle, le bruant fou, l’hirondelle des rochers, le tarier des prés, le pipit des arbres, le traquet motteux, le chocard à bec jaune, le venturon montagnard, le sizerin flammé, le merle à plastron, le tichodrome échelette, les accenteurs alpin et mouchet, etc…

Ce voyage est encadré par un accompagnateur en montagne et ornithologue labellisé ASTERS (Conservatoire des espaces naturels de Haute-Savoie). Son rôle est de veiller au bon déroulement du voyage, d’assurer la sécurité de l’ensemble du groupe et de vous accompagner en s’assurant de la qualité des prestations fournies. Il est le seul décisionnaire pour gérer au mieux les aléas. Son oreille affûtée vous permettra de déceler la présence des espèces les plus discrètes, vous aidera à déterminer les espèces au chant ou aux cris, de différencier certains dialectes et autres nuances géographiques.

En hôtel doté d’une forte convivialité, situé au cœur du village, à quelques encablures de la chartreuse fondée au XIIème siècle dans un site grandiose (classée au Monuments historiques.), actuellement monastère du Carmel.

Dîner à l’hôtel, petit déjeuner et pique-niques sous forme de salade variée.

Vêtements à prévoir, des pieds à la tête:

Une paire de chaussures de randonnée légères à semelle antidérapantes type Vibram. Pensez à « tester » auparavant les chaussures neuves et celles inutilisées depuis longtemps.

Des paires de chaussettes adaptées. Privilégiez les chaussettes spécifiques randonnées. Evitez le coton (ampoules).

Une veste coupe-vent imperméable et respirante avec capuche (les vestes les plus performantes contre le vent et la pluie sont en Gore-tex ou Micropore, matière « respirante » qui permet l’évacuation rapide de la transpiration), ou une cape de pluie.

Une fourrure polaire. Cette dernière a l’avantage d’être résistante, chaude et légère, elle sèche rapidement. Les plus adaptées sont les fibres Polartec et Carline.

Un pantalon imperméable.

Une paire de gants et bonnet de laine.

Prévoir des vêtements qui sèchent rapidement, proscrivez le coton, préférez les fibres synthétiques qui permettent de rester au sec et au chaud.

Un chapeau ou une casquette.

Une paire de bottes ou de vieilles chaussures, de types basquets

Équipement à prévoir:

Un sac à dos d’une capacité de 35 litres.

Des lunettes de soleil haute protection.

De la crème de protection solaire et écran labial.

Une paire de jumelles et un guide de poche.

Des couverts pour les piques-niques.

Une gourde de 1,5 litre minimum.

Des sacs plastiques pour l’étanchéité de vos affaires dans votre sac à dos.

Une thermos si vous emportez thé, café…

Une pochette étanche pour vos papiers et contrat d’assistance.

En option:

Des bâtons de marche.

Un bloc notes et un appareil photo.

Trousse de secours

Une trousse de premiers secours fournie par HIBOUX-CAILLOUX et adaptée à votre voyage, est placée sous la responsabilité de votre accompagnateur.

© 2017 HIBOUX-CAILLOUX

Se connecter

Oubli de mot de passe ?

X